R.A. Isolation

L’isolation des combles a beaucoup évoluée au fil des dernières décennies. De symbolique en 1975, elle devient optimale avec la nouvelle norme RT2012 en application au 1er janvier 2013. Une mise à niveau s’impose donc pour les résidences de plus de deux ans afin de limiter les déperditions en toiture pour alléger la facture de chauffage et de rafraîchissement.

Rhône-Alpes Isolation vous propose de le faire avec de la laine de roche soufflée. Fabriqué en France, ce matériau naturel recyclable possède de nombreux atouts. Ses propriétés isolantes sont naturellement remarquables au plan thermique mais également étonnantes au plan phonique (atténue sensiblement les bruits extérieurs de trafic routier et aérien). D’une durabilité exceptionnelle (50 ans), la laine de roche offre une très grande résistance au feu, étant parfaitement incombustible (Euroclasse A1). Ne nourrissant pas les termites, la laine de roche procède à un effet barrière très efficace pour leur élimination. Elle est inerte et non cancérigène, n’émet aucune particule ni toxine et contribue à la qualité de l’air.

La pose opérée par soufflage est rapide et propre. L’entreprise est certifiée Qualibat dans cette spécialité et dispose de toutes les assurances professionnelles pour la tranquillité de ses clients.

Rhône-Alpes Isolation vous fait bénéficier des aides financières apportées par les fournisseurs d’énergie dans le cadre des certificats d’économie d’énergie. Ainsi, une aide financière est directement déduite de votre facture sans aucune démarche de votre part. Celle-ci peut atteindre 34% du coût des travaux d’isolation (R5 ajouté à l’existant) pour une maison avec combles perdus chauffée au gaz ou au fuel.

Pour tout devis et précisions sur cette offre, vous pouvez contacter notre chargée d’affaires régionales :

Patrice Ripoche  patrice.ripoche@rhonealpes-isolation.fr

N°Vert  0800 400 431

Le dispositif repose sur une obligation de réalisation d’économies d’énergie imposée par les pouvoirs publics aux vendeurs d’énergie appelés les « obligés » (électricité, gaz, chaleur, froid, fioul) qui cofinancent l'isolation des combles perdus afin de réduire les consommations d'énergie et d'améliorer le confort de l'habitat en réduisant les déperditions thermiques.

Exemples de mise oeuvre